mardi 29 mars 2011

Bienvenue au Geek de village

Merci à Pierre (Web du Gévaudan) pour le lien.
Un tout nouveau blog, d'un geek de campagne.

lundi 28 mars 2011

Internet : nouveau moteur de la croissance, de l'emploi et de la richesse des Nations

"En 2010, le secteur global de l'Internet représentait 4 % de la population active, 72 milliards de PIB, 3,7 % du PIB annuel et 25 % de la croissance française, selon une étude récente du Cabinet McKinsey dont on n'a pas fini de tirer toutes les conséquences. Entre 2009 et 2010, la part du secteur Internet dans le PIB a augmenté de plus de 12 milliards d’euros. Selon cette étude, Internet est un vecteur de croissance pour l'économie française alors même que ...."
Lire l'article sur RT Flash

dimanche 27 mars 2011

Cantonales 2011 et très haut débit : récapitulatif

Résumé

Nous (Le collectif de lutte contre le bas débit et l'association Net-iKi) avons lancé une lettre ouverte aux candidats aux élections cantonales 2011.

Voici le récapitulatif des réponses reçues à ce jour :
UMP
Patrick Viverge
JP Thomas
Patrick Revilloud
Jean-Claude Servillat

Et pour mémoire voici l'extrait de notre prestation sur France 3 dans l'émission Zapper+ Net avec Christophe Joly.

Et enfin ... une date à noter : le prochain forum des Décideurs de la Tribune, que je vais animer à Paris le 7 avril est consacré au Très haut débit... Nous sommes bien au coeur du débat.

jeudi 24 mars 2011

Réponse LO : Jean-Claude Servillat

Courrier de Jean-Claude Servillat
CG Sortant (Vice Président en charge de l'Internet et du Tourisme)

Votre association a interrogé les candidats aux élections cantonales sur les problèmes de TIC.

Vous savez combien j'ai apprécié votre aide dans le projet que j'ai mené avec le Conseil Général, ces trois dernières années.



J'ai avec mes collaborateurs, toujours essayé de faire pour le mieux avec les moyens qui m'ont été attribués, sachant que je n'ai pas toujours été soutenu massivement! Néanmoins nous avons toujours essayé de trouver une réponse à vos problèmes, selon les possibilités du Conseil Général et du concessionnaire, qu'il a fallu convaincre. Mais, si le Département ne s'était pas engagé dans la voie du Haut Débit, il Y a peu de chance que quelqu'un ait répondu à vos demandes.



Nous vous avons toujours précisé quel était notre but: satisfaire tous les Jurassiens pour obtenir le débit suffisant pour leurs besoins professionnels et personnels et ce n'est pas chose facile dans le contexte concurrentiel et avec les forces en présence. Notre croisade pour la suite, le très haut débit est commencée, avec le dépôt auprès de l'Etat de notre projet de SDAN élaboré avec l'aide du SIDEC du Jura, en décembre 2010. Ce projet, réalisable financièrement si l'on crée un fond de financement, peut se faire en 15 ans avec une participation départementale supportable et en l'adaptant aux besoins progressifs de chaque secteur, en poussant la fibre optique jusqu'à l'habitant.



Je sais que ce nouveau défi ne vous laisse pas indifférent, et j'espère que nous pourrons travailler ensemble pour le réussir intelligemment, sachant que j'accepte parfaitement votre rôle d'aiguillon en la matière !



Dr Jean-Claude Servillat


Les autres réponses à notre lettre ouverte

mercredi 23 mars 2011

La mobilisation, çà marche... la preuve

Vous savez que nous sommes très proches de "Web du Gévaudan" animé par Pierre Ygrié.

Voici la bonne nouvelle

Un communiqué du 1er décembre du conseil général de la Lozère nous annonce une très bonne nouvelle : Un village de Lozère, Aumont Aubrac, à proximité de l’A75, vient d’être retenu par le Ministre de l’Économie numérique et le Commissariat général à l’investissement comme pilote FTTH(Fiber To The Home)…..un honneur quand on sait que seuls 7 pilotes seulement ont été retenus dans toute la France parmi les nombreux projets ayant répondu à l’appel à projets du 4 août dernier

Ce projet, d’après le communiqué, « va faire d’Aumont Aubrac le tout premier village français à bénéficier d’un réseau de fibre optique à l’abonné. Il permettra à ses habitants de bénéficier du très haut débit et va constituer un terrain d’expérimentation grandeur nature pour l’ensemble du territoire national pour la fibre à l’habitant. Une belle reconnaissance nationale de l’action du Conseil général sur le haut débit »

Les Webs du Gévaudan, qui se battent depuis plus de 10 ans pour que la fibre optique soit poussée au plus près de l’abonné sont ravis ! Ils n’en espéraient pas ......" Lire la suite.


Maintenant si on veut que çà avance chez nous, il faut se mobiliser et montrer que nous avons les usages et la volonté de faire avancer.... à tous de voir.

Personnellement si çà ne bouge pas plus, si tout le monde reste derrière sa tondeuse ou son écran et ne participe à rien... je ne bougerai pas plus.

Maintenant aux Jouhannais et aux Biarnais de voir.

Vos maisons perdent 30% de leur valeur, vos enfants n'ont même pas acès à un internet standard... mais çà....sans réelle mobilisation, rien ne bougera. Nous avons tout pour çà change mais il faut être tous ensemble !


lundi 21 mars 2011

Réponse de Patrick Revilloud à notre Lettre ouverte.

Messieurs
Cher Reynald,
Cher Pascal,

Je fais suite à votre lettre ouverte relative à la couverture haut-débit.
Je pensais vous voir dans l'une de mes 11 réunions publiques, notamment là où se pose le problème que vous soulevez. Croyez bien que je le regrette car je préfère - et de loin - le dialogue aux médias froids.

Mais je ne conçois pas terminer cette campagne sans vous avoir répondu. Et à la différence des beaux parleurs qui font de l'électoralisme pour récupérer des voix, moi je le ferai avec franchise et sincérité.

Comme vous le savez, le raccordement au Haut Débit n'est pas à l'origine une compétence du Conseil Général. Je ne le dis pas pour botter en touche, mais tout simplement, parce qu'il est bon quand même de rafraîchir les mémoires et de le repréciser. Il ne faut pas le perdre de vue. Le Conseil Général s'est saisi de cette question au titre de ses activités optionnelles et bien d'autres départements, dont ceux qui servent d'exemples à certains candidats, ne l'ont pas fait.

Ceci étant, le Jura l'a fait pour améliorer les services à la population. Et si je ne conteste pas qu'il puisse y avoir encore des problèmes dans telle ou telle commune, la quasi totalité du Département est à ce jours couvert par l'une des 4 techniques suivantes : le cuivre, le wimax, le satelitte, la fibre.
2009 année du haut débit a permis de lancer le programme : plus de 450 kms de fibre ont été déployés, 48 points haut également, qui représentent un coût important pour le département. Pour les usagers aussi puisque le Wi-Max et le Satellite sont plus onéreux. Je le reconnais.

Mais il faut être sincère et vous conviendrez avec moi que "Paris ne s'est pas fait en un jour". Le Haut Débit non plus.

Dès lors, je proposerai de poursuivre l'effort. Il faut effectivement régler les problèmes qui existent encore. Et lorsque seule la solution onéreuse est possible (ex il n'y a que le satellite pour avoir l'adsl) repenser l'aide financière aux familles afin qu'elles puissent avoir le haut débit. Parce qu'elles n'ont pas le choix ! C'est ainsi que 100 % des jurassiens pourront être satisfaits. C'est ma priorité n°1

Ensuite vient la question du déploiement vers le très haut débit. L'effort est à faire toutes les années sur au moins 10 ans. Car le réseau de fibre à déployer est immense (plus de 6000 kms) . Parce que financièrement, nous n'avons pas le choix. Il faut aussi le dire et ne pas tromper son monde. Le coût est d'environ 180 millions d'€ alors que notre capacité d'investissement totale est seulement de 78 md'€ ! Certes, il faut rechercher les financements d'Etat (FANT) et Européens. Mais ils ne sauraient suffire. Il faudra aussi mobiliser les financements des collectivités locales. Mais il suffit de regarder le BP de la ville de Dole et du Grand Dole depuis 3 ans pour voir que l'investissement a fondu comme... neige au soleil !
Alors oui, il faut maintenir l'effort du Département si l'on veut avoir un jour le THD.

Je vous préciserai simplement que je suis le seul candidat à vouloir maintenir cet investissement à un niveau élevé dans le Département ; les autres préférant les dépenses de fonctionnement. Et sans cet investissement, jamais le Jura n'aura le THD car non suffisamment rentable pour les opérateurs.

Pour le THD, il faut prioritairement relier les zones d'activités et faire évoluer le réseau actuel car nombre de Jurassiens qui travaillent chez eux en ont besoin. Enfin il faudra l'interconnecter avec le national et les pays voisins.

Quoiqu'il en soit, il faut travailler de manière pragmatique ce sujet si l'on veut avancer. Et il faut s'y tenir. C'est le rôle du Conseiller Général que de le faire et non de partir dans de grandes considérations nationales stériles qui font peut-être plaisir, mais ne règlent rien de nos problèmes locaux.
C'est aussi le rôle de collectifs comme le vôtre que de nous y aider.

Bien Cordialement,
Patrick REVILLOUD


Voir le site de Patrick Revilloud
Le haut débit est en 7e proposition (un peu plus bas sur la page) sur le site de Patrick Revilloud

samedi 19 mars 2011

Fibre Optique : bientôt un réseau co-détenu par tous les opérateurs ?

Et si .... çà pouvait aller dans le bon sens ...
Un article intéressant de DSL Valley

"Il se pourrait bien que le modèle adopté pour l’acheminement du gaz avec GRTGaz ou de l’électricité avec RTE soit adopté pour déployer la Fibre Optique. L’une des options serait de scinder Orange-France Telecom en deux comme le propose l'Autorité de la concurrence, les infrastructures de réseaux dont celle liées à la Fibre Optique ne seraient plus alors sous la coupe d’Orange.

Cette idée vient tout récemment d’être transmise au gouvernement et au parlement par l'association de collectivités Avicca qui leur demande d’étudier « la séparation structurelle de l'opérateur historique » comme l’évoquait la Datar « avec remontée de l'État au capital » de cette entité, ce qui permettrait « d'autofinancer le passage du réseau cuivre au réseau fibre sans les atermoiements et retards actuels » dans son rapport publié en février 2010...... " lire l'article complet (source La Tribune)

vendredi 18 mars 2011

Licences 4G, l'Arcep veut plus que M Besson

..... "Patatras ! D’après la lettre EuroTMT, l’institution donne raison à l’ARCEP et va même plus loin puisque elle indique que la couverture de la population doit être un critère de sélection à part entière et non pas simplement une obligation minimale. Rappelons toutefois que les décisions du Conseil d’Etat n’ont pas de caractère obligatoire et le gouvernement n’est pas tenu de suivre son avis. Toutefois, on voit mal comment M. Besson pourrait aller à l’encontre d’un avis qu’il a lui-même sollicité....." lire l'article de l'informaticien

Si on fibrait, nous mêmes et sans attendre

Tel est le titre d'un article d'Ariase ce matin....

"Championne de l'ADSL, des Box, du Triple Play et du dégroupage, la France semble désemparée face aux enjeux du très haut débit.

Certes, il y a bien de la fibre optique à Paris et Lyon, et des réseaux câblés dans une centaine de villes. Mais faut-il rappeler que la France compte plus de 36000 communes dont une grande partie sont situées à la campagne, rebaptisée "zones peu denses" par certains...

Malgré les discours, les bonnes intentions et les promesses, la fibre optique n'arrivera pas en zone rurale avant des années (décennies ?). Alors, que faire ?....." lire l'article d'Ariase et zoom sur le blog de Pierre Raso dont nous avions parlé il y a quelques mois.

jeudi 17 mars 2011

Le télétravail gagne les entreprises françaises

Selon une étude IDC France, 24% des entreprises pratiquent le télétravail
"Il existe en France un paradoxe entre la présence importante d'outils permettant de mettre en place le télétravail dans les entreprises et le fait que peu d'entre elles aient franchi le pas. Comme le montre une étude d'IDC commandée par Bouygues Telecom, les freins sont notamment de nature managériale et organisationnelle.
Le haut débit résidentiel, le VPN, les ordinateurs portables à bas prix et plus récemment l'avènement des smartphones sont une partie des nombreux outils qui forment un boulevard pour le développement du télétravail dans les entreprises. En France, pourtant, elles ne font pas montre d'un enthousiasme débordant. D'après l'observatoire d'IDC... "Lire la suite

mercredi 16 mars 2011

Fibre optique en campagne : un réseau mutualisé co-détenu par les opérateurs ?

"Voici l’idée prônée par SFR pour accélérer le déploiement du très haut débit à la campagne : la mise en place d’un réseau mutualisé co-détenu par les opérateurs. Eric Besson y serait favorable et France Télécom y serait ouvert.

Pour accélérer le déploiement du très haut débit à la campagne, est-il nécessaire de créer une société « Fibre de France ou France Fibre » ? En somme, est-il opportun de..... " lire la suite sur Univers FreeBox

mardi 15 mars 2011

Le cabinet McKinsey a mesuré l'impact d'Internet sur l'économie française

"Comme chacun le sait, l'énergie, les transports ou encore l'agriculture sont autant de secteurs clés de l'économie française. Ce que l'on sait moins, c'est qu'Internet fait désormais partie des piliers de notre PIB.

Selon une récente étude du cabinet McKinsey...." Lire la suite sur Le Monde Informatique

Et après çà, certains élus locaux(*), vont encore nous dire qu'il ne faut rien précipiter, que les citoyens ne sauront pas quoi faire avec du très haut débit....

(*) réflexion entendu dans la grande ville de notre agglomération... Le Maire lui même ! C'est dire si nous avons encore beaucoup à faire.

Mais à nous de lui prouver le contraire de nous montrer unis et exigeants !
C'est de notre avenir dont il s'agit.

lundi 14 mars 2011

Très haut débit, Net-iKi sur France 3 ce samedi 12 mars

Le sujet est toujours d'actualité dans nos campagnes, peu d'écho des cantonales et de la problématique du très hait débit dans nos zones rurales.

Pour celà le collectif de lutte contre de bas débit et l'association Net-iKi, ont publié une lettre ouverte aux candidats Jurassiens...
Trois réponses à ce jour
UMP, Patrick Viverge, JP Thomas

Et histoire d'enfoncer le clou, voici la vidéo de Zapper Plus Net, samedi 12 mars 2011 sur France 3 Bourgogne Franche-Comté.


Merci à toute l'équipe de France 3 Besançon, un petit clin d'oeil aux enfants du numériques de Provenchère en Haute-Saône...

vendredi 11 mars 2011

Google Voice pour fin 2011

"Google Voice, service de téléphonie à bas coûts, pourrait être lancé à la fin de l'année 2011 ou début 2012, a annoncé le directeur général de Google France Jean-Marc Tassetto à l'AFP.

Très attendu, le service Google Voice permet notamment aux internautes de profiter de SMS gratuits, de la retranscription des messages vocaux en textes, et d'appels à coûts réduits. Comme ..." lire l'article de Distributique

jeudi 10 mars 2011

Illettrisme du numérique chez nos politiques ?

Je vous conseille de lire cet excellent article d'Olivier Ezratty..(il était du déjeuner avec Besson...)

"Pour­quoi les gou­ver­nants invitent-ils des blog­geurs ou les entre­pre­neurs ? La réponse est mul­tiple : ce sont des opé­ra­tions de com­mu­ni­ca­tion. Ces réunions sont d’ailleurs sou­vent orga­ni­sées par les ser­vices de presse dans les­quels se trouvent par­fois une sorte de....." Lire l'article entier

mercredi 9 mars 2011

Tarif social pour l'abonnement mobile

"Vers un tarif social sur les abonnements mobiles

Publié le mardi 8 mars 2011par Emilien Ercolani
Les trois opérateurs ainsi que certains MVNO se sont engagés, via la signature d’une convention avec le gouvernement, à proposer un tarif mobile social dans les six mois à venir, qui sera labellisé par l’Etat.
(Publicité)


Lundi, le gouvernement et plusieurs opérateurs ont signé une convention selon laquelle un tarif mobile social, labellisé par l’Etat, sera proposé aux bénéficiaires du RSA. Orange, Bouygues, SFR et quelques MVNO dont...." lire l'article de l'Informaticien

vendredi 4 mars 2011

Wibox veut croire au très haut débit en zone rurale

"La semaine dernière, Wibox a ainsi présenté son offre FTTH rural à base de triple play (TV, téléphonie fixe et Internet) qui permet notamment un accès à Internet illimité de 100 Mbit/s pour 34,90 euros par mois. Détail notable, le FAI.... " lire la suite sur ITespresso

Free : la 4e licence 4G

L'Autorité se félicite de l’accord d’itinérance nationale signé entre Free Mobile et France Télécom

Conformément aux dispositions figurant dans les autorisations des opérateurs mobiles, et afin de ne pas être handicapé par rapport aux autres opérateurs lors de l'ouverture commerciale de son réseau, Free Mobile a droit à une itinérance nationale sur le réseau mobile 2G d’un opérateur existant, pour compléter son réseau 3G en propre, dès qu’il a atteint 25% de couverture de la population.

L’Autorité se félicite de l’accord annoncé ce matin par France Télécom et Free portant sur la signature de cet accord d’itinérance 2G, étendu à l’itinérance 3G.

Cet accord permettra d’impulser une nouvelle dynamique au marché mobile en France, qui dispose encore d’un important potentiel de croissance. Les nouvelles offres devraient en effet être favorables aux consommateurs, tout en préservant la capacité des opérateurs à se développer, à investir et à innover compte-tenu de leur bonne situation financière, confirmée par les résultats annoncés ces derniers jours.

Ce communiqué de presse est repris en ligne sur notre site (en page d'accueil)

mercredi 2 mars 2011

Très haut débit en zones rurales, çà bouge

Prochain lancement d’un Campus Thd zones peu denses. Appel à contributeurs

Plus les discussions avancent avec les professionnels des réseaux, notamment avec ceux spécialisés dans les Réseaux d’Initiative Publique, plus l’hypothèse de la probable défaillance de l’Etat français dans ce domaine malheureusement se confirme.

Les faits parlent d’eux-mêmes…

Pas de péréquation numérique, pas d’acteur national en charge, pas de dynamique réglementaire dans ces domaines… Des indices..... Lire la suite sur Numéricus