mardi 30 décembre 2008

Interview du directeur d'Altitude Infrastructure

Visiblement on parle de Wi-Max et de Jouhe, encore en cette fin d'année.
Voici le dernier article en date...
- VnuNet 30 12 2008 -F. Ballart (Altitude Infrastructure): "Favoriser l'arrivée de la concurrence sur nos réseaux"
et le point sur les problèmes dans l'Aveyron : Haut-Débit : démarrage difficile pour le Wimax dans l'Aveyron

Et pendant ce temps les Jouhannais attendent toujours !

Le Grand Besancon préfère le NRA-ZO au Wi-Max

Il y a quelques semaines que çà "couvait". Le Grand-Besançon (communauté d'agglomaration comme l'est le Grand-Dole) vient d'abandonner sa DSP (délégation de service public) et par conséquent le Wi-Max pour préférer des solutions comme les NRA-ZO (noeud de raccordement des zones d'ombre) comme l'est Jouhe.... Ces communes actuellement en zone blanche vont alors disposer d'ADSL réel à 8Mbps et au même tarif que tout le monde. Si çà pouvait nous arriver....
L'article de 20Minutes-Grande Boucle

lundi 29 décembre 2008

Le billet de Nicolas

Durant le trève des confiseurs, il y a peu de nouvelles. Dans notre cas, depuis des années, pas nouvelle est synonyme de mauvaise nouvelle... Mais bon, puisqu'il faut bien détendre l'atmosphère, le tout dernier billet de Nicalas G, notre ami bisontin pourra sans doute faire rire... Je précise que c'est une fiction. sur The Inquirer

"Constat inattendu, et si aller se connecter en urgence le soir depuis le bureau lorsque l’on habite dans une commune en zone blanche (sans accès haut-débit) entraînait plus de divorces…
On savait que certain(e)s trompaient leur mari (ou leur femme) sur Meetic depuis le bureau ou depuis l’ordinateur personnel. Encore faut-il pouvoir se connecter à Internet, donc si possible, avoir un accès Internet haut-débit.
Pas besoin d’être ....
"
l'intégralité


Bonne fêtes à tous.
On seretrouve samedi 3 janvier à la bibliothèque à 10h pour fêter çà.

mercredi 24 décembre 2008

56k à 7km de Besançon sur France 3

Il n'y a pas que chez nous ... et le père Noël ne nous apportera rien....

"Il y a encore des trous dans la toile. Exemples avec Pirey et Vorges-les-Pins, deux communes proches de Besançon
Ce sont les derniers chiffres connus. On compte aujourd'hui 32 millions d'internautes en France, presque un habitant sur deux. Mais il y a encore des trous dans la toile, et pas forcément à la campagne. A deux pas de Besançon, des communes sont toujours privéés d'internet haut-débit. Exemple à Vorges les Pins et à Pirey.
Dans ces deux communes, les habitants font actuellement circuler une pétition."

Le lien pour la vidéo http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/info/49978924-fr.php

Bon Noël à tous, et on se retrouve dans quelques jours pour mettre en place notre pression supplémentaire.... Il faut encore faire monter, çà n'a pas l'air de bouger. Ca tergiverse, çà promets, mais rien ne se passe.

En Côte d'Or tout est mis en oeuvre

Bon, on ne pourra pas nous dire que nous prenons des exemples lointains, puisque là c'est en Côte d'Or, le département limitrophe, à 5 km de Jouhe que le Bien Public, nous parle de la couverture Internet Haut Débit à 2Mbps mini pour tout le monde ! 
Extrait : 
Internet en Côte d'Or : un accès presque illimité
Grâce aux programmes lancés par le conseil général et le conseil régional, le taux de couverture Internet concerne aujourd'hui 98 % des foyers en Côte-d'Or. Sinon, la solution satellite existe.
Quel est le poids d'Internet en Côte-d'Or ? Selon les chiffres communiqués par la Région, « le pourcentage de Côte-d'Oriens équipés serait aujourd'hui de 30 à 40 % en zone rurales et de 50 % en zone urbaine. »
Si tous les foyers ne sont pas abonnés, le taux de couverture, tous débits confondus, grâce aux différents programmes déployés par le conseil général et le conseil régional, est de l'ordre de 98 % aujourd'hui.
Depuis 2004, les deux collectivités ont lancé différentes initiatives, parfois main dans la main, pour rendre accessible au plus grand nombre les nouvelles technologies (haut débit, téléphonie mobile…) et combler zones blanches (haut débit non présent) et zones grises (seul le 512 Kb/s est disponible). Aujourd'hui, 12 000 foyers dans le département restent en zones blanches ADSL.

L'intégralité de l'article

mardi 23 décembre 2008

Dernières nouvelles de Connectic...


Un mail encore tout chaud qui arrive tout droit du nouveau Directeur de Connectic39 :

Bonjour, 

Nous vous remercions pour l'intérêt que vous portez au projet de Connectic39.

Pour votre parfaite information, le réseau va être réceptionné (fin des travaux) à la fin janvier et sera mis en exploitation technique à la mi-février dans son ensemble. Certain site sur lesquels, il ne nous a pas encore été donné d'accords de déploiement ne pourront être mis en service à cette date. Toujours est-il que les FAI qui ont montré un intérêt pour notre projet commenceront la commercialisation de leurs services fin février /début mars 2009.

  Le test d'éligibilité est une indication théorique suite à la réalisation des travaux de déploiement du réseau. L'éligibilité dépendra ensuite des sites que les FAI ont choisi de commercialiser suivant leurs offres.

Mars ? Pourquoi Mars ? Le contrat de la DSP prévoit un mise en service au plus tard en février 2009 ! Connectic3émet déjà la probabilité d'un retard...

Et puis, si selon lui l'antenne est finie d'être installée fin janvier, pourquoi attendre mi-fevrier pour laisser les FAI s'installer ?

De plus, ceux-ci n'ont donné auccune nouvelles depuis la table ronde du 28 octobre !!Bref, si on anticipe le prochain report d'échéance, on peut se laisser penser que pour Noël 2010 le haut débit sera peut-être sur la commune...

 

 

ca se complique

Hé oui, c'est bientôt Noël, on se dit, bon tout va bien, les choses avancent.
Bon... on a appris cette semaine que l'équipement de l'antenne de Menotey est en cours (côté administratif entre APRR et Connectic 39, mais çà avance).

Les opérateurs font la sourde oreille, pas de nouvelle (mais on peut pas dire bonne nouvelle) dans ce projet, depuis le début, pas de nouvelle veut dire mauvaises nouvelles.
On verra, ce matin je viens de lire que l'Etat, qui a lancé le New Deal Numérique début décembre, refuse d'aider les régions... C'est dire. voir un article alarmiste sur ZD Net
Côté département la bagarre budgétaire a été rude.
On verra. Mais dès le début janvier va falloir se mobiliser encore, et encore.
Dans tous les cas je vous souhaite un bon Noël à tous. Nous ouvrirons la médiathèque entre Noël et le Jour de l'An (le père Noël va sans doute apporter des produits numériques, mais en zone blanche c'est pas très facile à configurer sans Internet). Mon tel 03 84 82 36 40 si la biblitohèque n'est pas ouverte. Il y a une station de mise à jour qui est très utile pour configurer et mettre à jour les produits numériques...
Bonne fin d'année et n'oubliez pas le blog de Jouhe.

samedi 20 décembre 2008

Zone blanche vers Champagnole

Et oui !! Les zones blanches sont partout dans le jura et pas seulement autour du Grand Dole !!
Mme Moutenet, nous a contacté pour nous signaler que le bas débit frappe aussi sa commune, celle de Mont-Sur-Monnet, à environ une dizaine de kilomètre de Champagnole.
Elle évoque elle-aussi les problèmes de taxes et impots qui sont fixés sans prendre en compte le réel handicap qu'est le bas débit, qui concerne plus de 80% des habitants de sa commune.
L'ironie du sort veut par ailleurs qu'une fibre optique a été amenée jusqu'à la commune, ou plus précisement jusqu'à la caserne de pompier sans prendre la peine de relier le sous-répartiteur bien évidemment....Une solution Wimax leur est aussi proposé, à leurs plus grande déception !
Alors après de belles promesses que l'on leur a eux-aussi annoncé, la colère monte de plus en plus à Mont-Sur-Monnet et les citoyens songent dors et déjà à créer un collectif sur le modèle du nôtre pour renforcer la lutte ! Qu'une pression supplémentaire soit mise sur les responsables pour que les promesses soient enfin tenues !!
En tout cas, tout notre soutien est apporté à ce nouveau collectif qui voit le jour !! 

mardi 16 décembre 2008

Dans l'Orne le CG participe au haut débit via satellite

15 Dec 2008 - Orne, Eure, Haute-Marne, Auvergne : pour pallier les problèmes de zones blanches du Haut débit, les départements et régions mettent la main à la poche pour couvrir 100 % de leur population.
C’est l’Orne qui ouvre la danse. Depuis le 14 juillet 2008 et jusqu’à la fin de l’année, l’opération « Orne Internet haut débit » permet aux particuliers et travailleurs indépendants de bénéficier d’une aide du conseil général pour l’acquisition d’un kit de connexion Haut débit (antenne pour le Wi-Max(1) ou parabole pour le satellite). Dans l’Eure, l’idée de la couverture du territoire par satellite a germé au cours du printemps dernier avec le développement des offres par satellites bidirectionnels. -
http://www.lhemicycle.com/?p=2596

dimanche 14 décembre 2008

Lettre ouverte des commerçants et artisans

Pour une exonération de la TP ?

Les commerçants et artisans de Jouhe, se mobilisent pour obtenir une exonération partielle de la TP (taxe professionnelle 2008). « Nous fondons notre demande, parce que nous nous trouvons dans une zone blanche Internet. Nos activités sont très pénalisées », commente Chantal Debry, spécialisée dans la vente et la réparation de machines à coudre. Sans Internet, les rapports avec les fournisseurs sont problématiques car tous les échanges, comme les catalogues, les mises à jour, les listes de prix ou encore les commandes de pièces détachées s'effectuent en ligne. D'un autre côté les plupart des administrations et caisses professionnelles proposent des relations et des informations en ligne. « Ils nous est impossible d'administrer un site Internet, de gérer efficacement des échanges mail avec nos clients . Nous sommes donc réellement pénalisés et le Conseil Général et le Grand Dole nous taxent comme si nous avions les mêmes services que des artisans du centre ville ».

Les commerçants et artisans jouhannais viennent de faire parvenir une lettre ouverte aux Présidents du Conseil Général du Jura et du Grand Dole pour demander une exonération partielle de la taxe professionnelle 2008 et un calendrier précis de la disponibilité réelle d'Internet haut débit dans le village. Le collectif Jouhannais contre le bas de débit soutient cette initiative.   

jeudi 11 décembre 2008

Nouvelle enquete de l'ARCEP

PUBLICATION DE L’ENQUETE 2008 SUR LA DIFFUSION DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA SOCIETE FRANÇAISE

L’équipement en téléphone fixe repart à la hausse
En juin 2008, 85% des adultes disposent d’au moins une ligne de téléphone fixe à leur domicile. Ce taux marque une reprise de l’équipement en téléphone fixe des ménages et illustre le succès des offres forfaitaires de services à haut débit couplant l’internet, la téléphonie, illimitée sur certaines destinations, et la télévision.

La voix sur large bande progresse de façon spectaculaire
En juin 2008, 37% de l’ensemble des adultes, et en particulier plus de la moitié des moins de 40 ans téléphonent via un boîtier ADSL. Près d’un quart des personnes ont désormais accès au réseau fixe via un unique opérateur qui n’est pas France Télécom, grâce au dégroupage total et aussi à la revente de l’abonnement. La proportion de personnes qui ont affaire à deux opérateurs se réduit à 12%.

La croissance de l’équipement en mobiles se prolongeLe taux d’équipement en téléphone mobile progresse à nouveau de trois points et atteint 78%.
Le double équipement fixe-mobile continue de croître : les deux tiers des adultes ont un fixe et un mobile. La proportion des personnes qui ne disposent que d’un téléphone mobile se stabilise autour de 15%.

L’accès à Internet au domicile progresse à nouveau sensiblement
L’équipement en micro-ordinateur progresse de trois points entre juin 2007 et juin 2008, les deux tiers des adultes disposent désormais d’un ordinateur à leur domicile. Le développement de l’accès à Internet passe essentiellement par le domicile, alors qu’il n’augmente que très lentement sur le lieu de travail.

Les modes d’accès à la télévision évoluent rapidement
La réception de la télévision diminue d’année en année.
En 2006, les trois quarts des personnes recevaient la télévision par une antenne hertzienne classique ; elles ne sont plus que 68% en 2008, au profit de la TNT hertzienne à laquelle près d’un tiers des personnes accède, pour seulement 10% un an plus tôt.
Grâce au succès des forfaits " triple play " à haut débit, la télévision par l’ADSL gagne de nouveaux spectateurs : 17% des personnes de 12 ans et plus ont accès à la télévision par ADSL.

Le téléphone mobile est encore essentiellement dédié à la voix et aux SMS
Peu de personnes interrogées déclarent utiliser leur téléphone mobile pour naviguer sur Internet, pour consulter leurs mails ou pour regarder la télévision. Ces usages ne décollent pas encore. 6% seulement des possesseurs de téléphone mobile disent l’utiliser pour naviguer sur Internet, et 2% seulement déclarent regarder la télévision sur leur mobile.
En revanche, le nombre de SMS envoyés par utilisateur, en revanche, ne cesse de progresser, particulièrement vivement cette année, avec une augmentation de 25% (19 SMS par semaine en moyenne contre 14 en 2007.

Le commerce par Internet progresse et élargit le choix des consommateurs
En juin 2008, 38% des personnes ont effectué au moins un achat par Internet au cours des douze derniers mois, soit cinq points de plus qu’en 2007.
Parmi les personnes qui ont fait des achats sur Internet, une large majorité (70%) estime faire des économies parce qu’elles peuvent sur Internet comparer les offres.

Plus de chiffres et de tendances ?
L'enquête 2008 sur La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française réalisée chaque année par le Credoc pour l'ARCEP et le CGTI est en ligne http://www.arcep.fr

dimanche 7 décembre 2008

Des nouvelles

C'est à Reynald, blog de Biarne que nous devons les denrières nouvelles, qui viennent du Conseil Général et de JM Sermier.
http://biarne.blogspot.com/2008/12/bonjour-voici-un-extrait-du-mail-que.html
Rien de spectaculaire, si ce n'est que le politiquement correct, le réseau fonctionnera en février, aucune nouvelle des opérateurs Wi-Max, du prix, du coût de l'installation.....
Vos commentaires sont les bien venus.

jeudi 4 décembre 2008

Merci à nos lecteurs


Après l'annonce, de la découverte du test d'éligibilité sur le site connectic 39. Voilà ce que de vient de lire l'un de nos voisin...
Mise en service en octobre 2008. De quoi s'agit-il ? du programme, de l'antenne de Monnières... Dans ce cas où sont les opérateurs Wi-Max pour les particuliers ?
Quelle perte de temps, quel gaspillage....

mercredi 3 décembre 2008

Petit Bilan

Suite à de nombreux mails de Jouhannais concernant l'éligibilité Wimax de leurs logements, nous avons fait un petit bilan. A ce jour, voici les éligibilités que connectic39 communique:
Eligibilité

Rue des tremblois                                          OUI

Rue d’Auxonne                                               NON                    

Rue de Gray                                                    NON

Rue de la boucle                                              NON

Rue de la colombine                                       OUI

Rue de la platrière                                          NON     

Rue de la Vèze                                                 NON

Rue des Genebouts                                        NON

Rue des merandins                                         OUI

Rue des paquiers                                            NON

Rue du four                                                      NON

Rue du mont                                                    NON

Rue du prieuré                                                NON

Impasse des doucettes                                  OUI

Impasse des sapins                                        OUI

La ruchotte                                                      NON

CONSTAT :5/16 soit a peine plus de 30 % du village couvert !

On attend toujours de plus en ample informations de la part du CG et de Connectic39 pour savoir comment ils espèrent donner l'exemple avec 30% de couverture à peine sur un village témoin ?


mardi 2 décembre 2008

Attention, soyons attentifs...

Voici l'interview que JC Servillat a donnée à VNU Net....
Il y a le cas de Jouhe, mais surtout on apprend que Connectic 39 doit assurer la promotion des usages... Tient, tient !

http://www.vnunet.fr/news/jura_et_tic_le_wimax_n_est_pas_une_simple_rustine_-2029494

Et maintenant on apprend que le Wi-Max n'est plus une simple rustine....

A Onans, le maire démissionne

Internet, haut débit, TNT, WiFi; Wi-Max çà bouge en Franche-Comté.
Onans... http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/info/49135150-fr.php
En résumé le'article France 3 : Le maire démissionne de ses fonctions de vice-président de la communauté de communes des îles du Doubs
Vendredi 28 novembre, on a appris que le maire de la petite commune d'Onans, dans le Doubs, avait démissionné de ses fonctions de vice-président de la communauté de communes des Isles du Doubs parce qu'il refusait l'implantation d'une antenne relais sur le territoire de sa commune de 350 habitants.
L'affaire a débuté quand la communauté de communes a décidé d'entreprendre des travaux pour que six des 21 villages de la communauté non encore couverts par l'internet à haut débit puissent l'être. L'opérateur pressenti voulait installer l'antenne relais sur le clocher de l'église. Devant le refus du maire d'Onans, il vise maintenant un poteau électrique, mais le maire d'Onans, soutenu par son conseil municipal, ne désarme pas : il ne veut pas d'antenne relais internet dans son village.La communauté de communes des îles du Doubs avait choisi cette solution beaucoup moins onéreuse que l'extension du réseau électrique d'un village voisin. 72 euros pour l'antenne relais implantée sur un poteau électrique contre contre 25 000 euros pour l'extension du réseau. Par 32 voix contre 11, le conseil communautaire a choisi la solution la plus avantageuse.

on retrouve le tout

Visiblement il y a des présidents de communautés.... qui en ont et qui se remontent les manches !

lundi 1 décembre 2008

On n'est pas les seuls


Dans le canton d'Ornans (Doubs) çà bouge aussi et un collectif de citoyens qui réclêment d'être comme tout le monde et de disposer du haut débit s'est mis en place.

C'est dans l'Est Républicain.

Nous allons entrer en contact avec les responsables de ce collectif....

L'article en format jpg (assez volumineux - cliquez sur la photo pour l'afficher et lire)

vendredi 28 novembre 2008

Jouhe, dans VNU Net

Haut débit sans fil : le WiMax ne parvient pas à s'imposer dans le Jura
A l'origine d'une délégation de service public en 2007, le conseil général du Jura doit faire face à des réticences liées aux limites de la boucle locale radio.
Nicolas Guillaume 28-11-2008
Extraits :
"Comtois rends-toi nenni ma foi". Cette expression issue du dialecte franc-comtois, qui signifie grosso modo en gros que les Comtois n'ont pas pour habitude de se laisser faire, pourrait bien donner quelques sueurs froides au groupement en charge de construire un réseau alliant la fibre optique, les technologies xDSL et le WiMax : les ...

..."Les 2 mégabits par seconde tant attendus sont à notre porte", indique Pascal Minguet, conseiller municipal du village de Jouhe en charge de la communication et d'Internet. Avec l'aide d'un habitant qui a fondé un collectif baptisé symboliquement Lutte contre le bas débit, Pascal Minguet avait organisé une table ronde le 28 octobre dernier pour que son village sorte de la zone blanche dans les meilleurs délais."......WiMax: "une rustine chère en attendant l'ADSL triple play"
Présent lors de cette table ronde, Vnunet.fr a pu constater que le WiMax ne semble décidément pas trouver ses marques. Pascal Minguet fait remarquer "qu'à ce jour, il est impossible de nous connecter pour utiliser des services de co-voiturage, télé-travailler, ou même remplir les tâches administratives de notre mairie en relation permanente avec d'autres administrations." ...


L'intégralité de l'article


jeudi 27 novembre 2008

Et Altitude dans l'Aveyron...

Il n'y a pas que le Jura qui a fait une DSP à Altitude Télécom.
Mais il y a aussi des endroits où çà ne se passe pas forcément comme prévu... Je préfèrerais vous donner de meilleures nouvelles.

Extrait :
Haut débit en Aveyron : les déboires s'accumulent
Le Conseil Général de l'Aveyron saisit la Justice pour dénoncer le non respect des engagements contractuels du délégataire de service public Net aveyron. L'article :

http://www.ariase.com/fr/news/problemes-haut-debit-aveyron-article-1883.html

Le déploiement du haut débit en Aveyron aura bientôt un an de retard. L'article :
http://www.ladepeche.fr/article/2008/11/26/498895-Haut-debit-en-Aveyron-le-Conseil-general-en-appelle-a-la-justice.html

Wimax en Aveyron, le compte n’y est pas!
http://aveyronadsl.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=612&Itemid=2

Ca bouge en France

Deux liens en passant, d'autres département où le wi-max avance. 
- Lot et Garonne  

Bonne journée, je retourne à Dijon, sur le salon entreprissimo

mercredi 26 novembre 2008

D. El Fassy, Altitude Télécom : « Nous misons sur la Voix sur Wi-fi, le WiMax !"

Extrait de l'interview sur silicon.fr
David El Fassy, dga de l'opérateur Altitude Télécom, confirme des bons chiffres et fonde de grands espoirs sur les nouveaux services notamment auprès des collectivités

Comment se porte Altitude Télécom ?
Comment vous situez-vous face à Orange et SFR-Neuf? Nous nous portons très bien. Nous allons terminer l’année 2008 avec un chiffre d’affaires de 81,3 millions d’euros contre 57 millions d’euros en 2007. Et l’année 2009 s’annonce dynamique puisque nous prévoyons un chiffre d’affaires de 115 millions d’euros. Aujourd’hui, nous comptons environ 2.840 clients sur toute la France. Nous sommes numéro trois sur le marché des télécoms d'entreprise en France, derrière Orange et SFR-Neuf.

N'êtes-vous pas affecté par la crise ?
Depuis septembre, le marché est un peu plus mou. Certains projets ont été gelés ou retardés mais pas abandonnés. Globalement, le niveau de notre carnet de commandes reste bon car, malgré ce qui se passe, il y a des besoins. Nous travaillons essentiellement avec des moyennes et grandes entreprises et celles-ci recherchent de nouveaux services. 40% de notre chiffre d’affaires proviennent de ces nouveaux services que demandent les clients [les 60% restants sont faits avec les nouveaux clients, ndlr]. Nos clients ont besoin d’interconnecter leurs différents sites. C’est ce que nous leur proposons avec notre offre d’IP VPN / MPLS qui représente le plus gros de notre activité. Actuellement, nous activons 500 à 700 liens MPLS par mois sur tout le territoire. Mais les clients veulent aussi des services qui vont jusqu’à l’utilisateur final comme la convergence fixe/mobile ou la voix sur IP. Enfin, il y a une forte croissance sur tous les projets touchant à la fibre optique.

Quelle est l’étendue de votre réseau fibre optique?
Tout le réseau VPN MPLS d’Altitude Télécom repose sur la fibre optique. Nous sommes propriétaires de plus de 1.500 km de fibre. Le reste est loué à des opérateurs (Orange ; SFR-Neuf ; Colt, Completel …) ou en DSP (délégation de service public). Il y a un mois, vous avez annoncé une offre de Voix sur Wifi. Qu'en est-il au juste ? Cette solution vient compléter notre solution de convergence fixe/mobile « Two Easy » lancée en 2007. Nous sommes partis du constat que 30% des appels passés en entreprise sont faits via le téléphone mobile. Avec la VoWifi, la réduction des coûts est énorme. On passe de 1 à 10. Nous sommes en phase pilote de cette technologie. Le déploiement va se faire en plusieurs étapes avec la mise en place progressives de nouveaux services. Pour nous, c’est un nouveau marché qui s’ouvre. Nous ne sommes pas un opérateur mobile : nous avons tout à conquérir !

Mais la VoWifi a ses limites techniques notamment pour le hand-over ?
La solution repose sur des téléphones bi-modes (GSM et Wi-fi) et le hand over est naturel. En fonction du lieu où se trouve l’utilisateur, le réseau est sélectionné automatiquement. Mais il est vrai que si l’utilisateur change d’environnement pendant une conversation, ça coupe. Le hand-over complet pose pas mal de problèmes : techniques mais aussi en termes de qualité de services et de facturation. Par ailleurs, il n’est pas certain que cela réponde vraiment aux besoins des entreprises.


Où en sont vos relations avec Bouygues Télécom dont l’offre fixe-mobile repose sur la technologie d’Altitude Télécom ?
Nos relations sont excellentes. Nous constatons qu’ils se lancent sur le marché du VPN. Nous espérons qu’ils vont en rester là et ne pas aller sur les grands comptes entreprises. Ce ne serait pas une bonne nouvelle pour nous car ce serait un concurrent de plus. Mais je pense que ça ne sera pas le cas dans les 18 prochains mois.

Où en êtes-vous avec le WiMax? Ne regrettez pas d’avoir vendu la seule licence nationale WiMax à Free ?
Non, nous ne regrettons pas. Nous avons encore 13 licences en région sur 22. Notre objectif, c’est de faire de l’aménagement numérique du territoire. Nous avons aujourd’hui déployé plus de 300 stations de base. Ce marché est dynamique car les collectivités locales croient en cette technologie et s’engagent. Et nous irons sur le WiMax mobile quand les équipements seront prêts. D’ailleurs toutes nos stations de base sont pré-équipées de la norme « e » pour le WiMax mobile. Enfin, il n’est pas exclu que nous acquérions d’autres licences.

De Laurence Puybareau -
www.silicon.fr

samedi 22 novembre 2008

Nouvelles sur le site Connectic 39

Il y a des jours où il y a du nouveau ...
Je viens de découvrir qu'il y a désormais un test d'éligibilité au haut-débit par commune et par... rue. sur le site de
connectic39. Attention ne nous réjouissons pas trop vite et l'article de Jean-Baptiste juste en dessous est toujours d'actualité.
Mais je vous engage a tester votre éligibilité. En indiquant votre rue (c'est pas extra-ordinaire mais c'est un début). Visiblement nous ne le sommes pas tous, mais essayez et dites nous la rue et si vous êtes éligible ou non. (visiblement d'après les premiers tests, il n'y a que les antennes de Monnières et non celle de Menotey... mais dites nous. Le nom de l'antenne apparait si vous êtes éligibles.
Je mets le
mode d'emploi sur le lien : (afin de ne pas surcharger les utilisateurs en 56k).

Nouvelles du front

Des nouvelles pas très glorieuses malheureusement !!
La première, l'arrivée d'un nouveau directeur pour Connectic39, le 5eme depuis le projet du CG !!
Ce enième changement ralentit une fois de plus le processus de mise en place des installations, même si pour cette fois-ci, le nouveau directeur n'a en charge que le jura et un autre département du sud de la France...
Ensuite, auccune nouvelles de RTF, dont on attend toujours le feux vert pour l'implantation de l'emetteur sur le champs d'antennes de Monnières, encore un peu de patience.
Nous avons aussi des échos de M. Servillat, qui suite à la table ronde du 28 Octobre, a proposé à M. Raquin , président du CG, de prendre en charge une partie des coûts d'installations pour les particuliers...Ce dernier ne peut pas entendre parler de telles aides !
L'échéance de février 2009 se rapproche de jours en jours et on est loin de pouvoir affirmer que les promesses sont encore réalisables !!
Le collectif prépare en ce moment même de nouvelles actions et prends de nouveaux rendez-vous pour ne pas lachez la pression jusqu'à Février !
Le souffle s'estompe, la pression se renforce !!!

jeudi 20 novembre 2008

Le matériel sera de l'Alvarion

Voici le tout nouveau communiqué de presse d'Alvarion le fournisseur du matériel... Wi-Max.

La solution 4Motion® d’Alvarion retenue par Altitude pour étendre son réseau WiMAX Mobile
-Les abonnés des Deux-Sèvres et du Jura bénéficieront de services haut débit mobiles de meilleure qualité, tant en voix qu’en données-

Alvarion, (NASDAQ : ALVR), le plus important fournisseur de solutions WiMAX et haut débit sans fil, vient d’annoncer l’extension du contrat cadre passé avec Altitude, l’opérateur WiMAX français. La solution 4Motion WiMAX™ Mobile d’Alvarion sera utilisée par Altitude pour étendre sa couverture et fournir des services voix et données dans la bande de fréquence 3.5 GHz aux entreprises, fournisseurs d’accès Internet et particuliers du Jura et des Deux Sèvres. Déjà en cours, le lancement de ce réseau commercial devrait être achevé début 2009. Le nouveau réseau offrira une gamme plus étendue de services à haut débit sans fil de haute qualité via la solution de WiMAX Mobile Alvarion, laquelle inclut des CPE (modems) à usage interne et externe. « Au fil des succès rencontrés dans l’Aveyron, nous constatons un accroissement de la demande en services haut débit WiMAX » indique Fabrice Ballart, Directeur Général d’Altitude Infrastructure. « Comme toujours, nous nous sommes engagés à fournir à nos clients les meilleurs services et les solutions les plus économiques ; et le choix d’Alvarion, qui nous a paru naturel et évident, nous permet d’aller de l’avant et de proposer une connectivité sans couture aux habitants de France. Cette expansion nous permettra d’approcher des clients plus nombreux et de leur offrir les avantages du WiMAX à des tarifs compétitifs. » «

Nous félicitons Altitude, pionnier du WiMAX en France, de l’extension de son réseau et espérons, bien entendu, l’accompagner dans un long partenariat » souligne Tzvika Friedman, Président et CEO d’Alvarion. « En améliorant les possibilités de son réseau avec notre solution de WiMAX Mobile, Altitude se donne les moyens de maintenir sa position sur un marché concurrentiel et difficile, tout en s’assurant de la qualité de service et de l’innovation de ses futures extensions. » La solution de bout en bout 4Motion d’Alvarion est le fondement de l’écosystème OPEN™ WiMAX du constructeur, lequel associe le BreezeMAX® à d’autres systèmes parmi les meilleurs. Solution WiMAX Mobile tout IP complète, 4Motion a été conçue pour permettre aux fournisseurs de services d’offrir à leurs abonnés des services Haut Débit Personnels fixes et mobiles, en toute heure et en tout lieu. La solution 4Motion est composée d’éléments cœur de réseau, d’éléments de mise en réseau radio IP et de systèmes utilisateurs.

ALTITUDE (www.altitudeinfrastructure.fr )Altitude est un opérateur de télécommunications qui investit en technologies haut débit afin de fournir des solutions d’entreprises voix, données et Internet, où que ce soit en France. Altitude s’appuie sur son expertise des technologies des télécommunications (xDSL, fibre optique, BLR-WiMAX, ISDN, Edge-GPRS, etc.) pour offrir ses services à de nombreuses administrations et aux grands comptes : MPLS, IP VPN, voix sur IP, accès Internet, hébergement et convergence. D’autres informations sur le site www.altitudeinfrastructure.fr

ALVARION (www.alvarion.com)Alvarion est le plus important acteur du WiMAX™. Dans quelque bande de fréquence que ce soit, ses solutions assurent le succès des réseaux de ses clients sur le long terme. En se fondant sur sa stratégie OPEN™ WiMAX, la société propose une infrastructure haut débit sans fil supérieure et le meilleur des écosystèmes tout IP en coopération avec ses partenaires stratégiques. Alvarion a réalisé plus de 200 déploiements commerciaux WiMAX dans le monde.Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site d’Alvarion aux adresses suivantes : www.alvarion.fr , www.alvarion.com .

mercredi 19 novembre 2008

Information ou désinformation ?

Je viens de trouver cet "article" ou plutot ce communiqué, très très "optimiste".
Je vous laisse juge.

AFP : Technologies de l'Information et de la Communication - 18/11/2008
Internet haut débit : 100% de la population française bientôt couverte
100% des Français auront bientôt accès à une offre internet haut débit, contre plus de 98% actuellement, a annoncé le 18 novembre 2008 à Paris Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales de France Telecom-Orange. "Des solutions concrètes existent aujourd'hui pour couvrir les 1,7% de la population restante, et donc atteindre les 100% de couverture de la population, grâce notamment aux solutions de noeuds de raccordement en zone d'ombre et du satellite NordNet pour les habitations dispersées", a déclaré Bruno Janet. "Plus de 98% de la population a désormais accès à une offre internet haut débit ADSL, ce qui fait de la France l'un des premiers pays au monde dans ce domaine", a-t-il ajouté. "De plus, depuis l'été dernier, 98% de foyers peuvent également bénéficier du triple play: télévision, téléphone, internet". Bruno Janet participait à la présentation de l'ouvrage "Pour une Europe innovante" dans la collection Paroles d'élus, recueil de plus d'une centaine d'initiatives des collectivités locales dans le secteur des technologies de l'information et de la communication. Ces initiatives touchent tous les domaines de l'action publique: développement économique, santé, tourisme et culture, éducation... L'ouvrage fait état également d'expériences dans dix pays européens, dont le Portugal, l'Espagne, la Belgique, l'Italie, la Pologne... Préfacé par le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, il a pour objectif de donner aux responsables des collectivités locales des exemples de mises en oeuvre des technologies de l'information pour tous, pour en faire un levier de croissance.

mardi 18 novembre 2008

Ca bouge dans la Nièvre

Vu sur le site de Niverlan (le "Connectic 39" de la Nièvre)



30 euros par mois pour 2 mbits, c'est possible ?
"L’offre cible grand public accès Internet 2Mbit/s WiMax est comparable à une offre ADSL au tarif cible de 30 € TTC/mois (montant variable selon options, périodes promotionnelles et durée d’abonnement)." -
tout savoir


L'install (antenne) ouvre droit à une réduction d'impôts, intéressant non !?
L’installation de l’antenne est à la charge de l’abonné. Elle peut être prise en charge par un professionnel proposant la configuration complète du service Internet/WiMax clé en main (dans le cadre des prestations d’aide à la personne). Ceci ouvrant droit à 50% de réduction sur crédit d’impôt. Tarif forfaitaire de 150 € TTC (impôt déduit).



Jouhe au Barcamp de Dijon

Barcamp #2 – Dijon – Village 2.0
Village 2.0 et ruralité
Tel était le titre de l'atelier que j'ai initié, sur le 2ème Barcamp de Dijon, ce samedi 15 novembre 2008 à l'ESC. Tout d'abord, je vais féliciter les organisateurs toujours aussi motivés et efficaces. Et aussi tous les participants, tous les ateliers que j'ai suivis (on aimerait d'ailleurs les suivre tous, tellement les sujets abordés sont divers et variés et tous tellement pertinents).

Après 15 mois d'expérience dans mon village de 484 habitants – Jouhe, Jura, à 7 km de Dole, j'ai décidé de partager et d'échanger autour de ce que Xavier Aucompte appelle désormais la vie 2.0. Oui mais la vie dans un village privé d'Internet haut débit se fait tout de même autour d'outils comme deux blogs et un site Internet. Le
blog du village est à l'origine mon blog que j'ai nommé Blog des Jouhannais, et qui au fur et à mesure parle de mes activités, de l'actualité du village, du conseil municipal, des événements du village et autour. En fait un blog perso et collectif à la fois, mais qui démontre tous les jours son utilité et sa valeur en terme de communication. (je suis élu et conseiller municipal depuis mars 2008)

Mais alors comment se connectent les habitants ?
Avec 100 consultants par jour, les Jouhannais se connectent depuis leur bureau, leur université, leur lycée... Il y a aussi les lecteurs extérieurs : amis, décideurs et politiques (communauté d'agglomération, conseil général, villages alentours) et les Jouhannais de l'extérieur. « Mon fils m'a dit que vous aviez parlé de ....; », « J'ai vu les photos de Jouhe quand je suis allé chez des amis... » , « je suis au Portugal, ma grand-mère habitait le village, pourriez-vous m'envoyer des photos de sa maison... »

Mais çà sert à quoi un blog dans un si petit village ?
A tout. A partager, communiquer, échanger. Par exemple le jour ou j'ai écrit : « La TNT çà marche », j'ai eu 3 coups de fil dans la soirée pour me demander des explications, être sûr... Ensuite çà sert à donner de l'information au quotidien (je poste au moins un article par jour), mettre en ligne tout ce qui se passe, faire des portraits de Jouhannais, mettre des photos actuelles ou passées avec des commentaires.
Ca créé du lien et c'est surtout un vrai média au fil de l'eau. Nous avons un quotidien régional (qui parle du village en moyenne 1 fois par semaine) et un hebdo qui parle du village moins de deux fois par mois. Le blog c'est un média quotidien de proximité. Mais çà ne doit pas être le seul média. Il y a le bulletin municipal que nous sortons toutes les les 6 semaine s environ, sauf événement spécial.Par exemple quand France 3 Bourgogne Franche-Comté nous a repéré grâce au blog (sur Google) nous a appelé pour venir faire une émission en direct sur la place du village « Internet haut débit en zone blanche », nous l'avons annoncé sur le blog et sorti un bulletin d'information. Résultat, plus de 60 personnes pour le tournage sous la pluie. Ce qui est très bien.

A quand du haut débit ?
Le grand sujet à Jouhe, c'est Internet et nous tenons tout le monde au courant, et nous avons même créé un blog du collectif des villageois pour le haut débit.
Http://lutte-contre-56k.blogspot.com La pression médiatique et nos actions auprès du Conseil Général du Jura et de son délégataire de service public Connectic 39 sont vues dans les deux régions Bourgogne et Franche Comté et même par des tas de communes françaises. Nous sommes en liaison avec des maires et des habitants de communes qui mènent les mêmes combats et c'est riche en échanges et en partage d'expérience.Le plus triste dans toute cette affaire c'est que la communauté d'agglomération du Grand Dole http://www.grand-dole.fr/ a figé son site depuis novembre 2007 pour cause de changement de majorité, idem pour Dole (25 000 habbitants) http://www.dole.org/SiteDole/ C'est dire comme un village de moins de 500 habitants et privé de haut débit se démarque dans ce désert du 19ème siècle .... Si vous avez d'autres éxemples de ce genre, je suis preneur.

Retour au Barcamp
Lors de ce débat on a tous partagé autour de la duplication de cette expérience, pourquoi ne par préformatter un kit avec des rubriques, des bonnes pratiques, des échanges... et la mise en réseaux de tous les blogs de villages.

D'ailleurs villages et quartiers de grandes villes, les problématiques sont les mêmes. Mais attention à ne pas mettre trop de contraintes et de langue de bois dans ces outils 2.0. Mais mettons au point une charte d'utilisation à la fois pour avertir les lecteurs et aider les rédacteurs. L'idée à Jouhe c'est d'ouvrir à d'autres rédacteurs. Et dès qu'il y a aura du haut débit, ouvrir un Wiki (histoire, patrimoines, talents et portaits...) et lancer une web radio avec les villages alentours.

D'ailleurs ces outils 2.0 doivent faire partie du patrimoine collectif du village.
- le site de Jouhe - http://jouhe39.free.fr
- le blog Jouhannais - http://jouhe.blogspot.com
- le collectif - http://lutte-contre-56k.blogspot.com
- article de blog territorial - http://jouhe.blogspot.com/2008/07/notre-blog-lhonneur.html
et l'article sur le blog Blog de Bourgogne : http://blogdebourgogne.wordpress.com/2008/11/16/village-20-et-ruralite-atelier-barcamp-2-dijon/


Alors n'hésitez pas complèter, ajouter vos idées, vos remarques. pascal.minguet@gmail.com

vendredi 14 novembre 2008

PVP à Ounans

Je reviens d'Ounans, dans le Val d'Amour où l'on inaugurait un PVP Point visio-public. Il s'agit d'un bureau/borne équipé d'un PC, d'une imprimante, d'un scanner et d'une webcam qui permette de de contacter les services publics sans quitter son village. Les conditions d'entretien en face à face grâce aux outils de communication... Les échanges de documents se font en temps réel avec le conseiller en face.

(mes photos sont de mauvaises qualité, mais mon appareil photo est à Lons... pour une suprise que vous découvrirez sur le site de Jouhe dans la semaine)
Extrait des discours :
Jean-Marie Sermier (député) : " Avec la mise en place du PVP, la Communauté de Communes franchit un pas supplémentaire dans le développement de son territoire, en maintenant et en rapprochant les services des citoyens. La solution innovante du guichet à distance, fort judicieusement conçu, constitue ainsi un véritable "lien des solidarités" en levant la barrière de l'éloignement. En réduisant les déplacements, il contribue aussi aux attentes des citoyens en matière de développement durable."
Daniel Bonnet (directeur régional de France Telecom) : "Aujourd'hui, le nouvel enjeu technologique est celui des usages innovants au bénéfice de tous : des territoires et des citoyens. L'aménagement numérique du territoire et le succès du plan "Haut Débit pour tous" conduits par France Télécom depuis 3 ans permettent aujourd'hui de créer de nouvelles opportunités d'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) tel que le Point visio-public. Ce service permet ainsi de rapprocher les services publics des citoyens et contribue avec d'autres services au plan de modernisation de l'Etat. "

J'ai fais passé que l'on aimerait, nous aussi avoir du Haut débit, que l'on est candidat pour mettre en lace un PVP...
La suite dès que nous aurons des nouvelles... Bon week-end à tous.
Posted by Picasa

samedi 8 novembre 2008

Rdv samedi prochain à Dijon

Samedi 15 novembre 2008, c'est le 2ème Barcamp de Dijon. Une rencontre entre utilisateurs, spécialistes, passionnés... d'Internet. Entièrement gratuit.
J'y serai avec d'autres Jouhannais. Si çà vous intéresse http://www.barcampdijon.org/
Et l'article complet sur : http://tmhc.blogspirit.com/archive/2008/11/07/tous-au-2e-barcamp-de-dijon.html
Je vais aborder le thème Village 2.0
Les ateliers numériques seront assurés comme tous les samedis à la bibliothèque de Jouhe de 10 à 12.
Bonne semaine.

mercredi 5 novembre 2008

Next Round : "L'après Wimax"

On sait que SFR ( qui vient de s'offir Neuf dans la plus grande discretion), a signé un budget exclusif pour la fibre optique de 450 millions d'€ sur 2 ans il y a peut. Début de l'été, le gouvernement grec prend une décision similaire qui instaure un budget fibre de 7 milliards d'€ sur 5 ans... 
Les instances, quelles soient privés ou publiques, qui ont compris les enjeux de la fibre, se donnent les moyens de l'installer lorsqu'elles le veulent ! Aujourd'hui, faute de décret retardataire, faute d'une DSP qui se doit d'être respectée, notre village ne peut être couvert par le "moyen débit", que par des technologies qui se veulent obsolètes, chères et trop peut répandues pour être optimisées à l'avenir. 
C'est pour cela que le collectif oeuvre de son mieux pour contacter les plus courageux afin de préparer dès maintenant "l'après Wimax". Un seul objectif : tirer les 1.5Km de fibre optique d'authume à Jouhe, pour déservir l'intégralité des foyers de Jouhe et Biarne, par du 8mbps minimum, triple play, avec des FAI nationaux aux tarifs nationaux.

Même Orange, avance moins vite

Alors que l'on attend le 2 Mbps, je viens de tomber sur un article de Silicon.fr qui montre qu'Orange, n'avance pas aussi vite que prévu en ce qui concerne la fibre optique dans les grandes villes. "Orange ne sait pas où il va...
Visiblement, l'opérateur historique argue que le flou de la réglementation n'aide pas....
On attend, on attend, tout simplement une fibre qui arriverait au SRA (sous-répartiteur) vers la Mairie et le décrêt de loi qui va avec (dégroupage des sous-répartiteurs).

mardi 4 novembre 2008

Sous répartiteur, l'AVICCA prend position

L'article, pour élargir l'accès haut débit aux sous répartiteurs ....
AVICCA : Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel
Nous allons dans le bon sens.
Lire l'article : http://bretagne20.wordpress.com/2008/10/18/pour-elargir-lacces-a-internet-motion-de-lavicca-sur-lacces-a-la-sous-boucle-locale-armoires-ptt/#comment-3

Et sur France Bleue Besançon

Nicolas Guillaume qui a assisté à notre réunion du 28 octobre, vient de parler de nous sur France Bleue Besançon (ce 4 nov 2008).
Ensuite écoutez l'intégralité il y a des choses très très intéressantes sur un opérateur présent aussi le 28 octobre.... Va falloir que l'on soit vigilent sur le SAV...

Affaire à suivre.
Et toujours le blog de Nicolas

lundi 3 novembre 2008

La présentation du 28

Je vais faire une exception. Voici une présentation qui risque d'être lourde à charger. Dites moi. si nécessaire je l'enlève. 
La présentation de la table ronde
Jouhe, le débat du 28 octobre 2008. 

En attendant... formons-nous

En attendant d'avoir accès à de l'Internet ahut débit, le foyer rural et des volontaires comme Jean-Baptiste, Sylvie, Frédéric et bien d'autres, se propose d'animer les ateliers numériques Jouhe, le numérique, chaque samedi matin.

Les ateliers numériques que nous mettons en place à la bibliothèque sont destinés à tous les Jouhannais. Nous disposons actuellement de 4 ordinateurs connectés à Internet. Nous partageons une ligne à 512 kbps, ce qui est très peu mais mieux que rien.

Ces ateliers vont permettre à chacun d’avancer, de progresser pour maîtriser les outils numériques à la fois dans un environnement professionnel, personnel, citoyen…
Ouverture
- Mardi de 16h30 à 18 h
- Jeudi de 16h30 à 18 h
- Samedi de 10 à 12h
Et à la demande selon les besoins.

Le programme
1 Découverte d’Internet
2 Utiliser la messagerie électronique
3 Bien utiliser les moteurs de recherche
4 Premiers pas avec la photo numérique
5 Gérer ses photos et les mettre en valeur
6 Faire ses démarches sur Internet
7 Messagerie et environnement sur Internet sans Internet haut débit
8 Créer et faire vivre un blog
9 Tirer parti des réseaux sociaux
10 Premiers pas sur un ordinateur

Les plus
station de mise à jour, installation des ordinateurs (clavier, écran, souris et connexion Internet) afin de télécharger les mises à jours nécessaires et impossible en bas débit.Wifi pour tous les possesseurs d’ordinateurs portables.

Attention
Avant tout utilisation, une charte d’utilisation est à signer par les utilisateurs (par un parents pour les enfants).Les ateliers numériques sont gérés par le Foyer rural de Jouhe.Contact : Pascal Minguet – 03 84 82 36 40 –
pascal.minguet@gmail.com
Dites-nous les cours qui vous intéressent le plus (du plus intéressant au moins intéressant pour vous, il faut que l'on fasse des plannings) Avec un nom ou un mail ce serait idéal. Merci d'avance. pascal.minguet@gmail.com

jeudi 30 octobre 2008

Internet haut débit n'a jamais été aussi proche

Le Progrès du 30 octobre fait une excellente synthèse sur la table ronde de mardi.
Le Pdf est
chargeable ici
Il y a également d'autres nouvelles, dans tous les cas les choses avancent. La participation de tous est importante, le Progrès, RCF, France 3, France Bleue ... çà avance et çà nous aide à faire entendre notre pont de vue, nos attentes, nos besoin.
Et la sitation du soir : "Internet est au 21ème siècle ce que l'électricité fut au 20ème"
Bonne soirée à tous.

mercredi 29 octobre 2008

Dressons un bilan...

Hier soir, Mercredi 28 Octobre, se tenait à Jouhe un débat sur les zones blanches du Grand Dole organisé par le collectif et les élus municipaux. Nous nous devons de repréciser qu'il s'agit du second débat de ce genre, puisque lors du débat de novembre 2007, les dirigeants de Connectic39 nous avaient promis que les installations seraient opérationnelles dès l'été 2008. M. Servillat a confirmé hier soir que ces propos étaient totalement irréalistes pour l'époque, nous l'avions compris...

Les échanges d'hier, malgré quelques tensions qui sont compréhensibles étant donné la situation inacceptable dans laquelle nous sommes, ont été bénéfiques et riches en informations.
Tout d'abord, M. Jean-Claude Servillat a réaffirmé que la solution Wimax était provisoire, en prenant soin de na pas divulguer de date de migration vers un autre système. Il évoque la fibre optique tout comme les NRAZO, et s'engage à ne pas nous laisser tomber après l'installation du WiMax.
Le dirigeant de Connectic 39, qui travaille en étroite collaboration avec M. Servillat, a affirmé que l'arrivée du Wimax était "imminente"... en précisant qu'ils étaient en attente de l'accord de TDF pour l'implantation de leurs matériels sur les pilones. Cette confirmation devrait être prononcée mi-novembre, à la suite de laquelle les travaux d'implantation des matériels d'emission Wimax pourraient être très rapides.

De la part des FAI, les tarifs ne sont pas ceux que l'on peut voir sur la télévision ou entendre à la radio. La moyenne se trouve à 2Mbps pour 35€/mois environ avec des coûts d'installation toujours de l'ordre de 300€.
La plame revient à Numéo, qui est à même de proposer du 2Mbps Asymétrique(Down=Up) pour 35€/mois et avec des coûts d'installation annoncés inférieurs à 100€.
Il est bien entendu que même à ces tarifs, les Jouhannais n'investiront pas massivement ....

Nous attendons maintenant notamment les propositions du conseil général, qui annonçait être ici pour prendre acte des attentes de la population, et qui se doit désormais de proposer des solutions pour réduire les coûts directs pour chaque foyer...


Les médias relaient l'information

Merci à tous pour votre participation au débat hier soir à la salle des Fêtes de Jouhe. Merci aux intervenants et à Jean-Baptiste.
Ce matin le Progrès consacre une page aux Zones blanches du Jura et un bel article à Jouhe. Jouhe déclaré laboratoire du Wi-Max dans le Jura.

Les choses bougent, restons mobilisés, nous attendons des offres plus adaptées de la part des opérateurs présents hier soir : Altitude télécom, Numéo et Wizéo.
Ce soir, mercredi 29 10 un extrait d'une interview que je viens de donner à RCF va être diffusée sur le journal du soir à 18h50 et l'intégralité dans le journal du matin demain jeudi vers 7h30.
A très vite et encore un grand bravo à tous. Et soyons fiers d'être jouhannais.

PS : les premiers photos de la table ronde sont sur le site http://jouhe39.free.fr

lundi 27 octobre 2008

On the air - mardi 28-10


La radio comtoise, Plein Air va diffuser une interview (que nous venons d'enregistrer) à 7h30 et 8h30 demain mardi 28 octobre 2008.

Cette radio qui a commencé sur Internet uniquement est sur http://www.pleinair.net et sur 99 Mhz depuis janvier 2008.
A mardi soir à la salle des fêtes.

dimanche 26 octobre 2008

Le Wimax, solution provisoire


M. Jean-Claude Servillat était au centre d'un article du progrès vendredi dernier dans lequel le sort d'Aiglepierre était évoqué. Dans ce village du canton de Lons-le-Saunier nord, les habitants se sont eux-aussi mobilisés, pour ne pas être couvert par le Wimax...
Notre combat est bien différent du leurs, mais l'article apporte tout de même un élément très interessant pour notre canton : Le Wimax est bien confirmé comme technologie provisoire, avant le déploiement de la fibre optique dans les foyers.
Le conseil général s'engage en quelques sorte maintenant officielement à apporter dans le moyen terme la fibre optique aux foyers qui seront recouvert d'ici février par le Wimax.
Dans notre cas, 1.5Km de fibre depuis le péage d'authume jusqu'au sous-répartiteur place de Jouhe, pour déservir les habitants avec au minimum 8mbps. Une solution qui, entre-nous, devrait avoir été installée depuis déjà bien longtemps...
 

vendredi 24 octobre 2008

Revue de presse : Voix du Jura

Le collectif est une nouvzelle fois mis en avant.

Internet haut débit:
ils ne veulent plus attendre

MOINS DE 10% de la popula­tion de Jouhe est éligible à l'ac­cès Internet de type ADSL. Les quelques foyers connectés dis­posent d'une connexion à envi­ron 512 kilobits par seconde. Il y a un an, 90% des foyers avaient signé une pétition réclamant l'accès au réseau mondial. De­puis les promesses du premier directeur de Connectic39 (le délégataire du Conseil Général) qui doit couvrir 95% des habi­tants du Jura d'ici 2009, la po­pulation et les élus s'impatien­tent et ne voient rien venir. Jean-Baptiste Bove, étudiant en BTS IMP au CFA de Dole a lancé et anime un collectif d'habitants qui réclament Internet haut débit à 29,90€!mois, comme 97% de la population française.
« Aujourd'hui pour s'inscrire en fac, travailler à domicile ou, pour un artisan, commander des pièces, faire un devis ou encore pour faire des démarches administratives, il faut disposer d'Internet haut débit ", affirme Jean-Baptiste. La création du collectif a réuni plus de 50 habitants à la bibliothèque de Jouhe.
Les premières actions ont déjà porté leurs fruits, puisque l'émis­sion de France 3 « Ça manque pas d'air" se déroulait en direct de la place de Jouhe le mercredi 8 octobre sur le thème « Internet haut débit en zone blanche ". Ce sujet sera à nouveau au éœur d'une table ronde que le collectif et la municipalité de Jouhe or­ganisent mardi 28 octobre à 20h à la salle des fêtes du village, à laquelle participeront Jean-Claude Servillat, en charge de ces questions au Conseil général, et François Blanchet, directeur de Connectic 39. Des représentants des opérateurs sont également invités à exprimer leur point de vue. « Cette table ronde a pour but d'informer la population sur le plan du Conseil Général du Jura, le planning prévisionnel de Connectic 39 et d'avoir des informa­tions sur les offres préparées par les opérateurs grand-public qui devraient couvrir cette zone blanche. De nombreux témoignages de Jouhannais qui ont besoin d'Internet haut débit, viendront illus­trer ce débat ", expliquent les organisateurs.


Les images sur http://jouhe.blogspot.com

jeudi 23 octobre 2008

Communiqué - Jouhe le débat

Un village du Jura se mobilise pour disposer tout simplement d'ADSL

Les 484 habitants regroupés au sein d'un collectif et le conseil municipal du village jurassien de Jouhe, lance le débat en organisant une table ronde publique sur un sujet qui anime les passions : « Internet haut débit en zone blanche »

Jouhe, le 15 octobre 2008 – A l'heure ou l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) annonce une couverture de plus de 97% du territoire par Internet haut débit et 16,7 millions de foyers abonnés, un village à 5 km de Dole se bat pour que ces habitants soient des Français comme tous les autres et qu'ils puissent accéder à Internet haut débit.

Jouhe est situé à 5 km de Dole et le centre de raccordement (NRA – Noeud de raccordement pour l'accès à ADSL) est à plus de 7 km des prises téléphoniques des Jouhannais. Le standard ADSL est donné pour 6km. Aujourd'hui, 15 foyers peuvent bénéficier d'un très faible ADSL à 512 kbps (le standard en France est à 8 Mbps Mégabits par seconde et dans les grandes villes entre 24 et 100 Mbps). Les autres se connectent à Internet via le réseau téléphonique commuté (RTC) en 56kbps. Soit 400 à 2 000 moins vite que les autres Français.

Le Jura très mal couvert
En 2007, Le Conseil Général du Jura a lancé une DSP (délegation de service public) pour couvrir le Jura. La couverture doit être effective pour les opérateurs en février 2009. Mais pour les villages de moins de 500 habitants comme Jouhe c'est la technologie transitoire du Wi-Max qui semble être choisie. Aujourd'hui il n'y a aucun engagement ferme de la part des opérateurs Wi-Max et ce que l'on constate dans les autres départements français où le wi-max est installé c'est un surcoût très important pour un service moindre.


Internet haut débit, pourquoi faire ?
Le collectif contre le bas débit a recueilli de très nombreux témoignages, comme :
- M Jacky Labure, chauffagiste, 5 employés, qui a des difficultés pour la gestion, pour établir des devis 'la plupart des catalogue des fournisseurs sont en ligne) et pour exister sur Internet face à ses concurrents.
- Mme Dominique Bove, qui travaille au sein des services administratifs d'une grande entreprise chimique du Grand-Dole, a qui l'on propose de télétravailler une journée par semaine et qui a du refuser faute d'ADSL.
- La maison d'enfants des Cèdes, 55 enfants de la DDASS, 34 emplois. Les enfants disposent d'une salle informatique, sans Adsl... et les démarches administratives et de gestion pour le personnel est très difficile
- Un artiste jouhannais, musicien qui enregistre cette année son 7ème album et qui vit de ses spectacles pour enfants qui tournent en Suisse, Allemagne et France et qui ne peut pas, comme tous les artistes assurer sa présence, sa promotion en ligne
- L'école de Jouhe – du CE1 au CM2 – 38 enfants dans le RPI (regroupement pédagogique intercommunal) de Biarne Jouhe qui ne disposent pas d'Internet, alors que c'est dans le programme des écoles.
- Un informaticien industriel, qui télétravail à 60% du temps et qui doit louer un bureau à Dole pour assurer son activité
- Les lycéens et étudiants jouhannais qui ne peuvent pas faire de recherche, ni remettre leurs devoirs ou encore apprendre à travailler de manière collaborative... via Internet.
Les exemples sont nombreux :
http://lutte-contre-56k.blogspot.com

Impatience et détermination
Le conseil municipal et le collectif jouhannais organisent un débat public à destination des Jouhannais, mais aussi des élus du Jura et de la région, ainsi qu'à tous ceux qui attendent eux aussi Internet haut débit dans leur zone blanche (moins de 10% des foyers disposent d'Adsl).
La table ronde : Jouhe le débat
- Jean-Claude Servillat – Conseil général en charge des TIC
- Pascal Minguet – Conseiller municipal en charge d'Internet
- Jean-Baptsite Bove – Créateur et animateur du collectif contre le bas débit
- François.... , directeur de Connectic 39
- Les représentants de Numéo, Wizéo, 9 télécoms


A propos de Jouhe
Connu sous le nom, de « village aux deux églises » (le sanctuaire du Mont Roland est sur le territoire de la commune), Jouhe est un ancien village viticole qui est devenu un charmant village qui voit sa population augmenter de manière maîtrisée. Situé à 1km de l'entrée de l'autoroute A36, Jouhe est à égale distance de Dijon et Besançon. Déjà connu à l'époque gauloise, on y louait un culte à Jupiter (d'où vient le nom de Jouhe), puis un prieuré et des cultes à la Vierge de Jouhe et du Mont-Roland y ont été célébrés. La statue de la Vierge de Jouhe est la plus ancienne Vierge en Majesté connue en Franche-Comté. L'ancien prieuré a été converti en Maison d'enfants et accueille 55 enfants de la DDASS. De nombreux artisans, travailleurs indépendants et artistes (Michel Chapuis, Jacques Boyer...) habitent la commune.
Http://jouhe39.free.fr et le blog http://jouhe.blogspot.com

A propos du collectif contre bas débitSuite à une pétition qui a récolté 144 signatures, pour 180 foyers en novembre 2007 et qui a débouché sur une séance d'information donnée par le Conseil Général et Connectic 39 (Délégataire du service public), Internet haut débit avait été annoncé à la population du village pour l'été 2008. En juillet 2008, une réunion entre André Chollat, maire de Jouhe, Pascal Minguet (conseiller municipal en charge d'Internet), le Conseil Général et les représentants de Connectic 39 a montré que rien n'avait véritablement avancé et qu'aucune date ne pouvait être donnée. C'est à ce moment là, que Jean-Baptiste Bove a décidé, avec le soutient du Conseil Municipal de créé un collectif des Jouhannais contre le bas débit. Ce collectif a pour but de montrer à travers des exemples concrets la réelle attente de tous les habitants et l'idée c'est de disposer d'ADSL le plus vite possible. Le blog du collectif
http://lutte-contre-56k.blogspot.com

mardi 21 octobre 2008

Plan Numérique 2012

Les médias en parlent depuis quelques jours ( France2, RTL, Le Progrès aujourd'hui...), le Plan France Numérique 2012 entre en vigueur !
Une réforme globale à échelle nationale qui a pour objectif de recouvrir l'ensemble du territoire par les moyens de communications modernes, que ce soit l'audiovisuel avec l'élargissement de la couverture TNT, la passage au tout numérique pour la radio et bien entendu l'internet haut-débit.
On remarque au passage que le plan s'oriente en partie sur l'implantation généralisée du Très Haut Débit, comme si le problème bas débit était déjà réglé, que tous les concitoyens étaient déjà désservis par le haut débit...
(Pour information, en France plus de 1.3 million de foyers souscrivent encore à des forfaits bas-débit...).
Sur l'axe Internet, on retire principalement du rapport de 80 pages :
*L'obligation de fournir avant 2010 au minimum du 512Kbps à la population.
*L'obligation de fournir ce service à moins de 35€/mois, EQUIPEMENTS D'ACCES INCLUS.

Article1 : Chaque Français, où qu'il habite, bénéficiera avant 2010 d'un droit d'accès à internet haut débit à un tarif abordable, de l'ordre de 35€/mois, équipements d'accès inclus.

Pour faire clair, si Altitude Telecom nous demande de payer plus de 35€/mois, et que leurs frais d'installation ne sont pas pris en charge, ils seront en quelque sorte "hors-la-loi".

Outre l'aspect dévelopement haut débit, le plan évoque aussi en masse l'internet mobile, 3G , 3G+, de TNT... mais surtout la fibre optique...
En étant placé qu'au rang de 11eme mondial en terme de dévelopement numérique, la France par le biais de ce rapport, compte bien revenir dans les premiers mondiaux, en misant davantage sur l'implantation de la fibre sur son territoire. Encore un argument qui devrait servir contre le CG.

Pour plus d'info, pour ceux qui le peuvent, http://francenumerique2012.fr/

dimanche 19 octobre 2008

appel à volontaires

Les jours défilent et nous sommes déjà dans la dernière ligne droite de la préparation de la table ronde du 28 octobre 2008 à 20h à la salle des fêtes de Jouhe.
Jean-Baptiste -
Collectif jouhannais, Nathalie Pizard et moi_même organisons une réunion de prépration samedi 25 octobre 2008 à 10h à la bibliothèque.
Vous êtes tous les bien venus. Nous recherchons aussi des volontaire pour nous aider mardi 28 dès 19h30.
Accueil, sécurité, mais aussi des volontaires pour faire des photos...
Alors n'hésitez pas et à nous envoyer des mails
pascal.minguet@gmail.com et jb.bove@gmail.com
Et à samedi.

blog de Jouhe